Je m’appelle Diana Saliceti, je suis une journaliste et chanteuse corse et si j’écris ce petit texte c’est pour présenter le lien tissé depuis des siècles et jusqu’à ce jour entre les insulaires et les équidés. Impossible pour les corses de dompter ce paysage parfois très hostile et de mener les troupeaux comme les vivres sur les sentiers escarpés sans l’effort incommensurable des chevaux, des ânes et autres mules.
Aussi, ces derniers ont-ils été des alliés indispensables au fil du temps pour les Corses qui leur vouent respect et gratitude. Il n’est pas rare de trouver dans les greniers des villages, un vieux bât, un filet ou une paire d’étrivières, vestige d’un temps où certains étaient muletiers comme nous sommes aujourd’hui conducteur de transport ou livreur. Je me souviens de l’émotion qui m’a envahie, lorsqu’un jour, tentant de mettre un peu d’ordre dans ma maison familiale de Salicetu en Castagniccia, j’ai trouvé une selle amazone appartenant à une ancêtre.

Coordonnées

Adresse : -
Langues parlées :

Partagez et motivez vos amis à vous rejoindre


En savoir plus sur Diane Saliceti

Services

  • Espace accueil
  • Parking
  • Location de matériel

Pour vous donner envie de bouger :