La randonnée pédestre, le “slow tourisme” dans toute sa splendeur

Coucher de soleil randonnée pédestre

60 000 km, c’est la longueur cumulée de tous les sentiers de Grande Randonnée (GR) en France, soit presque deux fois la circonférence de la Terre. Sans compter les sentiers secondaires, et ceux à travers le monde… Bref, il y en a un paquet et ça offre un joli terrain de jeu pour qui aime la randonnée pédestre.

Sachez aussi que sur un terrain plat et non accidenté, nous marchons en moyenne à 3 km/h. C’est pourquoi aujourd’hui nous allons vous parler de cette activité qui en traumatise plus d’un, mais qui laisse le temps de découvrir de très belles choses : la randonnée.

Lacez vos grosses chaussures, bouclez votre sac à dos, et c’est parti !

Une pratique pleine d’avantages !

“Je peux pas, j’ai rando”

Il s’agit d’une excuse tout à fait recevable et valable. Partez loin de votre travail ou de votre belle-mère, de la sonnerie incessante du téléphone ou encore des responsabilités. La seule responsabilité que vous ayez, c’est d’assurer votre sécurité tout en appréciant le cadre.

Il est prouvé que le contact avec la nature est source de nombreux bienfaits sur le moral et sur les fonctions cognitives. La vue de la nature sauvage apporte de la créativité et bichonne votre bonne humeur.

Au-delà de ces aspects, la randonnée pédestre aide aussi à renforcer ses muscles profonds, à travailler son équilibre, son endurance, le tout à son propre rythme. La découverte prend ici soin de votre santé psychique et physique. Que demander de plus ?!

En prendre plein la vue

Maintenant, montez cette grosse côte ou redoublez d’effort pour ces derniers mètres. Ne lâchez rien, on croit en vous. Arrivé(e) à votre objectif, asseyez-vous, et contemplez. Ça valait le coup, n’est-ce pas ?

L’une des grandes motivations d’un randonneur débutant ou expérimenté reste quand même le cadre qui s’offre à lui tout au long de son périple. L’effort fourni laisse toujours place à l’émerveillement que vous soyez face à des paysages montagneux, des collines ou même à la mer.

Panorama randonnée de montagne

Différents types de randonnées pédestres et alternatives

Il y a différentes façons de pratiquer la “rando”, et c’est aussi ce qui fait la richesse de ce sport. Le cadre, la difficulté, et l’équipement nécessaire à sa pratique peuvent différer.

Le trekking

La difficulté est le principal critère qui différencie la randonnée pédestre du trekking. Ce dernier se pratique en général dans des zones montagneuses difficilement accessibles, et requiert une bonne condition physique. A contrario, la randonnée pédestre reste accessible à tous et dans tout type de cadre.

Le longe-Côte / marche aquatique, l’alternative à la randonnée

Encore un autre sport qui fait partie de la grande famille de la randonnée. Le longe côte, aussi appelé marche aquatique, consiste à s’immerger dans l’eau, entre la taille et la poitrine, tout en marchant le long de la côte. Une activité physique qui se pratique souvent en groupe et dans la bonne humeur, et qui apporte de nombreux bienfaits souvent méconnus !

Le canyoning ou la randonnée ludique

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une balade anodine ou d’une randonnée à proprement parler, le canyoning reste une variante. Bingo, on a aussi écrit un article si ça vous intéresse : tout ce qu’il faut savoir sur le canyoning, c’est ici !

Les sentiers les plus reconnus en France

On retrouve en France des sentiers qui se démarquent des autres par leur difficulté ou par le panorama qu’ils offrent. C’est le cas par exemple du GR 20 qui traverse la Corse du nord au sud, ou encore du “tour du Mont Blanc” qui offre des panoramas à couper le souffle.

Plus accessible à tous les niveaux, le GR 34 aussi connu sous “le sentier des douaniers” – tire son nom des douaniers qui utilisaient ces routes littorales pour chasser la contrebande – a été élu “sentier préféré des Français” en 2018. On comprend pourquoi…

Randonnée pédestre sur le GR34

Pour les adeptes de randonnée et de gastronomie, notre prestataire l’Epicerie des Algues propose un trek-rando gourmand sur SportRIZER à proximité du GR 34 qui ravira vos yeux et vos papilles ! Partez à la découverte des algues grâce à des circuits allant de 12 km à 17 km autour de Mousterlin et Concarneau (29). En plus, le pique-nique et les encas sont inclus, vous avez juste à amener votre appareil photo, crème solaire et et vos chaussures !

Mélanger randonnée et gourmandise, c'est possible avec les trek-rando gourmands autour des algues de L'épicerie des algues à Mousterlin et Concarneau (29) 👟 Plus d'infos par ici : https://www.sportrizer.com/prestataire/lepicerie-des-algues

Publiée par SportRIZER sur Lundi 10 juin 2019

Sinon, si vous êtes vraiment un grand marcheur et que les kilomètres ne vous font pas peur, vous pouvez essayer le GSF (Grand Sentier de France). 10 000 km – rien que ça – qui vous permettent de faire le tour de la France à pied, en avoisinant frontières, montagnes et littoraux. Avec un peu de courage et de temps, ça se fait tranquillement !

La préservation des espaces naturels et la sécurité, c’est l’affaire de tous !

Bien que la marche soit indéniablement le plus écolo des modes de transport, s’aventurer en milieu naturel rime avec respect et harmonie, mais aussi sécurité. Certaines règles évidentes de bon sens sont à respecter.

Suivre le balisage des sentiers

Le piétinement et le déchaussement des rochers, sont des effets secondaires de la randonnée pédestre. Pour limiter ces impacts environnementaux suite aux passages fréquents des randonneurs, il est important de suivre les sentiers sans s’en écarter.

Au-delà, ces balisages sont aussi faits pour assurer votre sécurité (dénivelés, falaises, ravins), et pour ne pas que vous vous perdiez.

Balise de randonnée pédestre

Vos déchets, votre responsabilité

La découverte de la nature en randonnant n’est pas très agréable si on retrouve toutes sortes de déchets éparpillés sur la route. Même si il s’agit d’une règle de bon sens, elle reste importante à rappeler ! La propreté des sentiers ne dépend que des randonneurs, il est important d’en prendre soin pour continuer à profiter pleinement de ce que nous offre la nature.

15 kilomètres à pied, ça use, ça use…” Voilà, vous l’avez dans la tête maintenant. Ne nous remerciez pas !

Si vous n’êtes pas trop randonneur, allez faire un saut sur sportrizer.com et retrouvez pleins d’autres activités plein-air !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *