Bien choisir sa combinaison de surf

Surfeur qui porte une combinaison

Choisir la bonne combinaison de surf est indispensable si tu veux que tes sessions durent plus longtemps sans avoir froid. Tu trouveras dans cet article tous les conseils dont tu as besoin pour trouver la bonne combinaison. Ces conseils sont applicables au surf mais également au bodyboard, au kitesurf, windsurf etc.

L’épaisseur de la combinaison

Le premier critère à prendre en compte est la température de l’eau. En effet, plus tu vas surfer dans une eau froide, plus ta combinaison devra être chaude et épaisse. L’épaisseur de la combinaison se mesure en millimètres. Par exemple, une combinaison que nous pouvons utiliser fréquemment en mi-saison est une 4/3 : 4mm sur le tronc, 3mm sur les extrémités (bras, jambes). Voici quelques indications pour t’aider à trouver la bonne épaisseur de ta combinaison selon la température de l’eau :

En dessous de 8°C : une combinaison d’au moins 6mm (6/5, 6/4) avec gants, chaussons et cagoule sont obligatoires si tu veux sentir les membres de ton corps durant la session.

Entre 8 et 12°C : l’eau est relativement froide. Il faut une bonne combinaison de 5mm (5/4, 5/3) avec chaussons voire gants et cagoule pour les plus frileux.

Entre 12 et 16°C : les températures se réchauffent. Tu peux commencer à enlever les chaussons et enfiler une 4/3.

Entre 16 et 20°C : nous te conseillons une 3/2, plus de légèreté et plus de souplesse !

Entre 20 et 24°C : tu prends un vrai plaisir à être dans l’eau. Tu peux sortir le shorty (combinaison qui ne va pas au delà des coudes et des genoux) du placard (2/2).

Au-delà de 24°C : c’est royal, ton maillot de bain et un lycra pour te protéger du soleil suffiront.

Surfeur qui s'étire avant d'aller à l'eau

Choisir sa combinaison de surf bien ajustée

Il est important de s’assurer que ta combinaison arrive bien à tes poignets et chevilles, pas au-delà, sinon tu peux d’ors-et-déjà demander à mamie de préparer le kit de couture. En effet, plus ta combinaison sera ajustée, plus elle sera efficace. Qui dit ajusté dit moins de plis, et les plis, tu n’en veux pas car en plus de te gêner elles peuvent te provoquer d’éventuelles irritations, de plus c’est là que l’eau circulera et stagnera. Crois-moi, il y a meilleure sensation qu’une eau qui stagne à 10°C contre ta peau.

Mis-à-part ça, les combinaisons possèdent des zones de renforts (genoux) et des zones plus souples (articulations). Il est donc important que la combinaison épouse correctement notre corps.

Enfin, je pense que tu aimeras avoir une combinaison qui met en avant tes épaules saillantes bâties après de longues heures de rame.

Surfeuse portant une combinaison noire

Ta fréquence de pratique

Il faut maintenant définir à quelle fréquence tu surfes dans l’année, afin de savoir si tu as vraiment besoin d’investir dans une combinaison haut de gamme ou non.

Il faut savoir cependant que la combinaison est le seul élément sur lequel tu peux te lâcher sans retenue si tu as envie de te faire plaisir. Autant une planche haut de gamme pour un débutant n’est pas conseillée car tu ne sentiras aucune différence, par contre si ta combinaison est super confortable, tu n’as pas besoin d’être expert pour sentir la différence. En conclusion, si tu as prévu un budget qui te le permet, tu peux te lâcher sur la combinaison en priorité.

Entrée de gamme

Tu te mets à l’eau quelques fois par an, tu souhaites avoir une combinaison pas trop chère que tu peux utiliser année après année.

Les combinaisons d’entrée de gamme sont conçues en néoprène classique avec des coutures simplement cousues (pour les combinaisons été) ce qui laisse une certaine liberté de mouvement mais laissent entrer l’eau plus facilement. Les coutures sont cousues collées pour les combinaisons d’hiver. Celles-ci ont généralement un “back zip”, ce qui veut dire que la fermeture est dans le dos et sont ainsi simples à enfiler. Ce modèle de combinaison aura tendance à être un peu plus rigide car le néoprène est moins élaboré. Ce style de combinaison fera cependant très bien l’affaire si tu vas à l’eau occasionnellement.

Milieu de gamme

Tu n’habites pas forcément tout près de la côte mais tu vas surfer régulièrement durant les vacances ou les longs week-end et tu veux profiter au maximum de ce temps pour surfer.

Les modèles de combinaisons milieu de gamme sont généralement un bon rapport qualité-prix. Le néoprène est plus souple et plus résistant dans le temps, les coutures sont cousues-collées, ce qui limite les infiltrations d’eau tout en gardant une bonne souplesse. Cette gamme de combinaisons est disponible en “back zip” et “front zip” (fermeture sur le torse qui est un peu plus complexe à enfiler que le back zip mais qui donne une meilleure liberté de mouvements et limite les infiltrations d’eau). C’est le bon compromis pour quelqu’un qui surfe plusieurs fois dans le mois et qui souhaite avoir une combinaison confortable qui le garde au chaud lors de ses sessions.

Haut de gamme

L’océan n’a plus de secret pour toi, tu as activé les notifications d’alerte météo à la moindre hausse de la houle et tu surfes au moins une à deux fois par semaine.

Les combinaisons haut de gamme sont réputées pour être confortables et durables. Composées des matériaux derniers cris, elles te permettront de faire des sessions de 3h sans que tu aies froid. Le “back zip” laisse place au “front zip” et “zip free” (combinaison sans fermeture pour une liberté de mouvement totale et un gain de poids). Les coutures cousues-collées sont recouvertes de néoprène liquide (ou autres matières améliorant l’étanchéité comme du galonnage intérieur), ce qui assure une parfaite étanchéité au niveau des jonctions tout en gardant une très bonne souplesse. Les modèles les plus souples suppriment ces renforts étanches pour gagner en flexibilité, au moins sur les bras et articulations. Ces modèles sont souvent doublés à l’intérieur de “jersey” (doublure pouvant s’apparenter à de la polaire ultra légère qui conserve la chaleur du corps) et de rubans élastiques placés à l’intérieur des poignets, des chevilles et du col pour limiter les entrées d’eau.

Les différents modèles de combinaison

Maintenant, fini les heures passées dans les magasins, tu n’auras pas besoin d’essayer plus de 2 combinaisons ! Ceci te rendra service car passé la troisième essayée, tu risques d’avoir sacrément chaud ! Nous te conseillons de garder tes chaussettes ou de passer un sac plastique pour l’enfilage, crois-en notre expérience, tu ne le regretteras pas. Ne sois pas étonné(e) si tu te sens serré(e) dans la combinaison lorsque tu l’essaies, le néoprène se détend dans l’eau. Bonne session !

Retrouve les écoles de surf les plus proches de toi dès maintenant sur SportRIZER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *