Tout ce qu’il faut savoir sur le canyoning

Canyoning descente

La randonnée en montagne… La découverte de grands espaces naturels, les grands bols d’air frais, et puis l’éloignement du tumulte de la ville. Ce n’est pas un secret si on vous dit que le contact avec la nature est reconnu pour ses vertus sur la santé physique et mentale.

Mais qui vous dit qu’une randonnée doit obligatoirement se pratiquer au sec sur des sentiers aménagés ? Désormais, la randonnée sportive se diversifie, et bonus : son accessibilité à tous n’est pas remise en cause. Ça s’appelle le canyoning, et c’est l’activité à tester de toute urgence !

Le canyoning, qu’est-ce que c’est ?

Entre la randonnée et l’escalade

Le canyoning est un sport de pleine nature comparable au trekking. Loin d’être aussi tranquille qu’une simple balade, il est beaucoup plus physique puisqu’il combine d’autres activités telles que l’escalade. Il reste toutefois ludique grâce à sa pratique dans l’eau !

Immersion en milieu naturel

Vous n’avez pas peur de vous mouiller ? Vous avez soif d’aventure ? Vous voulez glisser, sauter, grimper, ou encore descendre des cascades en rappel, le tout dans un cadre 100% naturel et exceptionnel ? Vous ne rêvez pas, c’est possible !

Le canyoning en milieu naturel

Les gorges dans lesquelles se pratique le canyoning sont le résultat d’un long processus naturel d’érosion. C’est donc pour ça qu’il est possible d’y observer de nombreux trésors naturels comme des cascades, des toboggans naturels ou encore des vasques.

Le bon déroulement de l’activité

Des niveaux adaptés à tous

Autre bonne nouvelle, le canyoning est une activité accessible à tous. En famille ou entre amis, vous pourrez choisir un parcours adapté à vos envies, votre niveau de technique ou encore à un niveau de difficulté : niveau découverte, intermédiaire ou sportif. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas faire le grand saut, et même vous lancer sur une journée complète !

Cerise sur le gâteau : des guides experts et passionnés vous encadrent pour vous garantir une activité réalisée en toute sécurité. Une expérience inoubliable pleine de sensations ! Et comme toutes les activités de plein air, ce sport présente des dangers naturels qui restent incontrôlables, dont l’eau qui est un élément puissant parfois instable. Ne pratiquez pas cette activité seul. Le manque de connaissance du milieu peut vous mettre dans des situations dangereuses sans que vous en soyez conscient. C’est pourquoi s’accompagner de guides professionnels reste la solution la plus sûre.

Groupe canyoning

L’équipement

En plus du casque qui est obligatoire, les écoles fournissent des combinaisons en néoprène pour assurer la protection thermique et la flottabilité des aventuriers. Ils apportent aussi tout l’équipement nécessaire pour pratiquer les descentes en rappel : harnais de canyon, cordes, mousquetons, etc.

De votre côté, laissez vos beaux souliers au sec et pensez à prévoir de bonnes chaussures de running ou de randonnée qui ne craignent pas l’eau. Et qui dit eau, dit maillot de bain et de quoi vous sécher !

Avis aux longues crinières, prévoyez également de quoi vous attacher les cheveux. Basique certes, mais descendre en rappel et se coincer les cheveux, ça peut faire mal !

Et la nature dans tout ça ?

Le canyoning se pratique dans un milieu naturel fragile, où l’écosystème de la rivière peut être affecté par le passage fréquent de groupes de canyoneurs.

Nature et canyoning

Mais pas de panique. Il existe des solutions pour limiter son impact sur l’écosystème, et pour que ces lieux naturels puissent être découverts dans l’harmonie et le bien-être de ses multiples habitants. Faites attention où vous marchez, et prenez soin de ne pas oublier une partie de votre matériel ou de votre pause déjeuner sur le trajet.

Les encadrants connaissent leur milieu et sont attentifs à sa préservation. Ils ont un rôle majeur dans la sensibilisation et la conservation de ces lieux riches. Quoi de mieux que de constater la beauté naturelle d’un lieu pour mieux la protéger ?

Si vous êtes plus mer que montagne, ou bien si vous n’avez pas prévu de vous rendre tout de suite dans les reliefs, vous pourriez aussi essayer le coasteering !

Qu’est-ce que le coasteering ?

Aussi appelé “canyoning côtier”, il s’agit d’un concept similaire au canyoning classique à la différence qu’il se pratique sur les falaises. Importé tout droit de Grande-Bretagne, il se développe aujourd’hui sur les côtes rocheuses de Bretagne, de Normandie, mais aussi de Côte d’Azur.

Coasterring ou canyoning côtier

Il s’agit aussi d’explorer des endroits où les promeneurs et randonneurs “classiques” ne peuvent se rendre. On évolue entre mer et falaises, le long de l’estran – la partie littorale qui se couvre et découvre selon la marée.

Alors, tenté(e) de partir à l’aventure ? Si le canyoning et le coasteering ne font pas vibrer votre âme d’aventurier, trouvez votre bonheur dans nos autres activités sur sportrizer.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *